Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Atelier de validation de la SDDCI et du PDES 2017-2021

Le ministère de l’intérieur en collaboration avec le Ministère du Plan a organisé le mercredi 14 novembre 2018, un atelier d’imprégnation de la Stratégie du Développement Durable et de la Croissance Inclusive Niger 2035 et du Plan de Développement Economique et Social 2017-2021, sous la présidence de Monsieur Idder Adamou, secrétaire Général et a regroupé quatre-vingt (80) Responsables du MISPD/ACR.

Dans son discours d’ouverture, le Secrétaire Général a souhaité, au nom du Ministre d’Etat BAZOUM MOHAMED, la bienvenue aux participants avant de les inviter à suivre avec l’attention requise les exposés qui seront animés sur la SDDCI Niger 2035 et le PDES 2017-2021par deux cadres du Ministère du Plan et une présentation du Directeur des Etudes et de la Programmation du MISPD/ACR sur les rapports trimestriels, les politiques et stratégies du MISPD/ACR, les programmes et projets sectoriels. Le premier exposé qui a porté sur la Stratégie du Développement Durable et de Croissance Inclusive Niger 2035 a été animé par Monsieur Nassirou Moussa Niandou. Ce dernier a précisé que la SDDCI est un document de vision prospective de développement, une stratégie multidimensionnelle et un document offrant la possibilité d’anticiper les problèmes de développement. Il a par la suite, expliqué le fondement constitutionnel de la SDDCI Niger 2035, le diagnostic, les scénarii de développement, vision et objectifs développement du Niger en 2035, les axes et orientations stratégiques de développement, les risques et mécanisme de mise en œuvre de la SDDCI et la chaîne de résultats.

Quant au deuxième exposé animé par Monsieur Salissou Djibo, celui-ci a porté sur les grandes étapes d’élaboration du PDES 2017-2021 qui est une déclinaison de la SDDCI Niger 2035 et élaboré suivant une démarche participative. Il a ajouté également que le PDES est le cadre de référence de toutes les interventions publiques de l’Etat et des Partenaires Techniques et Financiers avant de présenter l’analyse diagnostique, les orientations stratégiques du PDES, les principes et les mécanismes de mise en œuvre, les facteurs de succès et de risques et la feuille de route pour la mise en œuvre du PDES 2017-2021.

D’autres points non moins importants ont été abordés sur les politiques et stratégies, les programmes et les projets. A l’issue de ces présentations, les participants ont posé des questions d’éclaircissements par rapport au taux brut de scolarité, à la périodicité des rapports d’activité, la démarche pro-active du DEP pour ramener certains projets au ministère, l’intégration régionale et les échanges commerciaux entre le Niger et les Pays de la sous-région, la question du capital humain, la faible prise en compte des Collectivités Territoriales dans le PDES, l’absence d’articulation entre le PDES, les Plans de Développement Régionaux et les Plans de Développement Communaux. A toutes ces préoccupations, des réponses appropriées ont été apportées. Aussi les participants ont formulé les recommandations ci-après :

– Renforcer les capacités des cadres en gestion axée sur les résultats en initiant ces genres de rencontres ;

– Vulgariser et partager aux différentes structures les documents clés (SDDCI Niger 2035 et PDES).

En prononçant son mot de clôture, le Secrétaire Général a remercié les cadres du Ministère du Plan pour la qualité des exposés et a instruit les responsables à s’approprier des contenus de la SDDCI Niger 2035 et du PDES 2017-2021 et à transmettre dans le délai leurs contributions afin que les rapports de notre ministériel reflètent la qualité recherchée.

ABDOULKADER GARBA MOUSSA

Back to top